Réflexion sur le sans embouchure… suite.

(désolé pour les fautes, texte en cours de corrections!)

Un ami échangeait avec moi au sujet de ses expériences sur son cheval, dressé en haute école et il m’avouait trouver cela fantastique mais trop limité pour lui et donc, décidait d’arrêter.

je ne sus même pas quoi lui dire… lui qui refuse la relation de complicité affective avec son cheval. Il est super triste de constater que bien évidemment privé de son outils douloureux, aussi bien utilisé soit t’il… il a rapidement trouvé des difficultés.

Read more

Réflexions sur le sans embouchure.

Bon, vous savez tous que ce sujet me passionne particulièrement…

« Passion » dit souvent émotions et j’ai tendance à m’enflammer dès que je lis des absurdités. (Des erreurs dus au manques d’expériences… J )

Donc, à chaud:

Votre (c’est valable pour plein de gens) but c’est de monter sans mors.

Pourquoi?

Parce que c’est la mode? Parce que c’est un challenge perso. ? Parce que ça vous ferez plaisir de faire comme une copine?

OU parce que VOUS AVEZ SENTI QUE LE MORS NE CONVENAIT PAS et que de la littérature et des études (peu nombreuses, soit) on montré tous les problèmes que les embouchures provoquaient?

Read more